Imaginez une condition où vous avez le nez bouché ou avez terminé un exercice intense. Quel sentiment vous traverse l'esprit? Oui, c'est de la difficulté à respirer. La seule idée de ne pas pouvoir respirer peut être dérangeante pour beaucoup et peut même déclencher de l'anxiété.

Imaginez maintenant une condition où vous avez un contrôle limité sur votre respiration en raison d'une inflammation des voies respiratoires. Si tu as asthme vous savez à quel point ce sentiment peut être effrayant. En outre, il existe un certain nombre de déclencheurs, tels que le pollen ou la poussière, qui peuvent déclencher une respiration sifflante et un essoufflement. 

Et le stress d'une crise à venir peut causer de l'anxiété, ce qui peut déclencher une exacerbation de l'asthme, entraînant un cycle infernal d'essoufflement lié à l'anxiété. Cette relation entre l'asthme et l'anxiété peut sembler une situation difficile à contrôler. 

Cependant, comprendre ces deux conditions et la manière dont elles se touchent peut vous aider à connaître vos déclencheurs et à mettre en œuvre des pratiques qui vous aident à éviter les exacerbations. Alors, comprenons mieux ces deux conditions et comment y faire face pour éviter de futures poussées.

Qu'est-ce qu'une crise d'asthme?

L'asthme est causé par la constriction et l'inflammation de vos voies respiratoires, ce qui vous empêche de respirer. Cela se traduit par une oppression thoracique, une toux et une respiration sifflante.

Lors d'une crise d'asthme, les voies respiratoires se contractent davantage, entraînant un essoufflement sévère. Lors d'une poussée d'asthme, vous pouvez avoir une sensation de cliquetis dans la poitrine. Selon l'intensité de votre crise d'asthme, vos symptômes peuvent durer plusieurs minutes, plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Une crise d'asthme est causée par des déclencheurs qui irritent vos poumons. Certains d'entre eux sont:

  • Produits chimiques tels que la fumée, les parfums ou les produits de nettoyage
  • Froid ou chaleur extrême
  • Allergènes tels que les squames animales, le pollen et les acariens
  • Anxiété et stress
  • Allergies alimentaires
  • Infections des voies respiratoires supérieures

Les inhalateurs à action rapide peuvent aider à réduire vos symptômes et à arrêter l'attaque. Mais si vos symptômes s'aggravent, vous devrez peut-être consulter un médecin d'urgence.

Qu'est-ce que l'anxiété et l'attaque de panique?

L'anxiété est un sentiment de peur ou d'inquiétude face à une situation spécifique. Tout le monde ressent de l'anxiété à un moment de sa vie et c'est une réaction courante au stress. Mais si vous êtes tellement débordé que vous ne pouvez pas effectuer vos activités quotidiennes, vous pouvez avoir un trouble anxieux.

Une attaque de panique, un type de trouble anxieux, est un sentiment de terreur extrême où il n'y a pas de danger dans la vie réelle. C'est un épisode d'anxiété sévère qui survient soudainement. Par exemple, vous pouvez avoir une crise de panique si vous pensez avoir une crise cardiaque. Les femmes sont deux fois plus susceptibles d'avoir une crise de panique que les hommes.

Certains symptômes d'une crise de panique sont:

  • Fréquence cardiaque rapide
  • La nausée
  • Vertiges
  • Essoufflement
  • Faiblesse
  • Les bouffées de chaleur
  • Picotements des mains ou des pieds
  • Frissons ou transpiration
  • Un sentiment d'être détaché de votre environnement
  • Peur de mourir

De nombreux patients asthmatiques subissent également des crises de panique, et elles surviennent souvent ensemble. Ainsi, une attaque de panique est souvent un symptôme d'asthme

Mais pourquoi l'asthme provoque-t-il une crise de panique? Les crises d'asthme sont effrayantes. Dans l'asthme, vos voies respiratoires dans les poumons s'enflamment, ce qui les rétrécit et vous fait vous sentir terrifié. De plus, l'anxiété au sujet d'une future crise d'asthme peut même en déclencher une et provoquer une crise de panique.

Différences d'asthme et d'anxiété 

L'asthme et l'anxiété peuvent tous deux provoquer une sensation d'oppression dans la poitrine et des difficultés respiratoires. 

Mais la principale différence est que l'hyperventilation lors d'une crise de panique augmente le débit d'oxygène, tandis que la constriction lors d'une crise d'asthme réduit votre apport en oxygène.

En outre, la respiration sifflante et la toux sont principalement associées aux crises d'asthme. Et les personnes souffrant de crises d'anxiété peuvent présenter des symptômes allant au-delà de l'essoufflement.

Reconnaître la différence entre ces conditions vous aidera, vous et votre médecin, à créer un plan de traitement efficace. Par exemple, les médicaments, tels que les bronchodilatateurs, utilisés pour gérer l'asthme aggravent votre anxiété.

Le stress comme facteur de risque commun

Le stress peut être un facteur important de l'asthme et de l'anxiété. Des études ont montré que le stress peut déclencher une poussée d'asthme. Environ 69% des patients asthmatiques ont le stress comme facteur déclenchant.

Pendant l'asthme, votre corps libère des hormones de stress qui vous préparent à une réaction de combat ou de fuite. Votre corps répond à ces hormones par une respiration superficielle et rapide, une fréquence cardiaque plus rapide et des muscles tendus. Tous ces changements peuvent entraîner une crise d'asthme.

De plus, un stress constant peut vous amener à boire ou à fumer davantage ou à vous mettre en colère pour vous détendre. Ces actions déclenchent en outre l'asthme, surtout si l'asthme n'est pas bien géré.

L'anxiété est apparue comme le facteur de risque le plus important des maladies cardiovasculaires, notamment: hypertension crise cardiaque et accident vasculaire cérébral. Ainsi, la gestion de l'anxiété est d'une importance vitale dans la patience d'avoir des symptômes de maladies cardiovasculaires.

Symptômes de l'asthme induit par le stress

Si vous souffrez d'asthme, vous remarquerez peut-être que ses symptômes s'aggravent lorsque vous êtes anxieux ou trop stressé. Cela peut être temporaire, par exemple, avant un examen, ou à long terme en raison d'un stress chronique.

Les symptômes de l'asthme sont similaires malgré le déclencheur. Certains symptômes courants comprennent:

  • Respiration sifflante
  • Respiration rapide
  • Tousser
  • Étanchéité de la poitrine
  • Essoufflement
  • Difficulté à respirer

Causes de l'asthme induit par le stress

Certains événements stressants courants qui peuvent déclencher une crise d'asthme sont:

  • Problèmes relationnels
  • Examens scolaires
  • Exposition à la violence
  • Conflit familial
  • Problèmes financiers
  • Art oratoire
  • Catastrophes publiques
  • Tout événement important qui change la vie

Gestion de l'asthme 

La gestion de l'asthme fera une différence dans la fonction de vos voies respiratoires ainsi que dans la qualité de vie. L'anxiété qui s'accumule pendant ou avant une crise d'asthme peut entraîner des crises de panique. Ainsi, ressentir moins de symptômes peut réduire votre stress lié à la maladie. Le stress est plus susceptible de vous affecter si votre état n'est pas sous contrôle. 

Vous pouvez généralement éviter les poussées en suivant le plan de traitement prescrit par votre médecin. Une crise d'asthme est généralement gérée avec des médicaments à action rapide, comme votre inhalateur de secours. Si vous pensez que, malgré les médicaments, vos symptômes ne sont pas maîtrisés, vous pouvez en discuter avec votre médecin et ils vous aideront à affiner le plan de traitement.

Certaines indications suggérant que vous pourriez avoir besoin de consulter un médecin sont:

  • Sommeil troublé en raison de symptômes
  • Difficulté à faire de l'exercice sans essoufflement ni respiration sifflante
  • Vous avez une respiration sifflante plus fréquente
  • Vous ressentez une oppression thoracique fréquente et vous dormez
  • Vous devez prendre un inhalateur de secours plus de quelques fois par semaine

En outre, de nombreuses personnes bénéficient également de la prise de médicaments contre l'asthme pendant le stress. 

Même si vous n'avez pas de trouble anxieux, le stress est une réalité de la vie. Il est donc essentiel de le gérer au mieux. Vous pouvez également prendre les mesures suivantes pour gérer leur stress et prévenir le risque de crise d'asthme:

  • Exercice physique régulier
  • Dormez suffisamment, au moins sept à huit heures par nuit
  • Réduisez votre consommation de caféine et d'alcool
  • Prendre le temps de faire des activités en dehors du travail et de socialiser
  • Si possible, éloignez-vous d'une situation stressante
  • Méditez car cela aide à contrôler votre respiration et apaise votre esprit
  • Vous pouvez également essayer le tai chi ou le yoga

Si les techniques d'autogestion mentionnées ne sont pas utiles, vous pouvez parler à votre médecin de la thérapie cognitivo-comportementale. De plus, les médicaments contre l'anxiété et la gestion du stress peuvent aider à gérer le stress et l'anxiété. 

Remèdes

Si vous souffrez d'asthme, votre médecin vous prescrira généralement un traitement de courte durée et des soins de longue durée. Ces deux mesures sont généralement disponibles sous la forme d'un nébuliseur ou d'un inhalateur. La différence réside dans la rapidité avec laquelle ils travaillent. La plupart des patients doivent porter un inhalateur de secours pour traiter une crise d'asthme.

Ces poussées aiguës peuvent mettre la vie en danger. Si vous ne trouvez pas votre inhalateur à action rapide ou si vous avez des difficultés respiratoires soudaines, vous devez demander une aide médicale d'urgence.

Un plan d'action contre l'asthme recommandé par votre médecin vous aidera à vous préparer à d'éventuelles poussées. Si vous connaissez vos symptômes et déclencheurs qui mènent à une crise, comme la toux et le stress, vous serez en mesure de prendre des mesures pour prévenir la crise d'asthme.

Dernières pensées

Bien que l'asthme et les crises d'anxiété présentent certaines similitudes, dans l'ensemble, ils présentent des symptômes différents. Mais il est possible que vous souffriez d'asthme et d'anxiété en même temps, ce qui peut vous empêcher de faire la distinction entre eux.

Connaître ces conditions vous aidera à comprendre lequel de vos symptômes appartient à l'une ou l'autre condition. Cela vous aidera, vous et votre médecin, à mieux gérer votre état.

En outre, le stress est un facteur de risque commun pour les crises de panique et d'asthme. Vous pouvez essayer des techniques de gestion du stress, comme un sommeil adéquat et de l'exercice, pour prévenir ou réduire la fréquence de ces crises.

Si vous souffrez d'asthme et de crises de panique fréquentes, il se peut que vous ayez besoin d'options de traitement supplémentaires. Alors, suivez vos symptômes et discutez avec votre médecin afin que vous obteniez le bon traitement.

Lire la suite... 1348 Vues