La dysfonction érectile (DE) est une affection répandue affectant 50% chez les hommes canadiens. Bien que les problèmes d'érection occasionnels soient normaux, la difficulté persistante à obtenir ou à maintenir une érection est connue sous le nom de dysfonction érectile. La dysfonction érectile peut également être le signe d'une affection sous-jacente, comme des troubles neurologiques et endocriniens.

De nombreuses études ont montré une relation entre la santé sexuelle et les faibles taux de testostérone. Les scientifiques pensent que la carence en testostérone est un excellent marqueur des problèmes physiques et sexuels chez les hommes.

De plus, d'autres hormones telles que la thyréostimuline (TSH), la prolactine et l'hormone lutéinisante (LH) sont également impliquées dans le fonctionnement sexuel, et leur déficit peut cause ED. Si vous rencontrez des difficultés persistantes pour obtenir ou maintenir une érection, il est préférable de consulter votre médecin. Ils aideront à trouver une cause sous-jacente et à traiter la même chose pour inverser la dysfonction érectile.

Comment les glandes endocrines affectent l'érection?

La fonction sexuelle normale est divisée en quatre domaines sexuels, érection, éjaculation et diminution de l'excitation sexuelle.

Avant de passer aux causes, comprenons d'abord le processus d'érection. L'arbre du pénis est entouré de deux chambres et contient l'urètre au centre. Les tissus environnants des chambres comprennent des fibres musculaires lisses, de petits vaisseaux sanguins et des espaces vides. 

Lorsqu'ils sont excités sexuellement, les signaux des terminaisons nerveuses du pénis ou du cerveau incitent les vaisseaux sanguins à se dilater et les muscles lisses des chambres à se détendre. Cela provoque le remplissage des espaces vides de sang. Cette augmentation de la pression sanguine déclenche la libération de produits chimiques tels que l'oxyde nitrique (NO), qui dilate les vaisseaux sanguins, ce qui améliore encore l'apport sanguin au pénis.

La pression du flux sanguin fait que la gaine exerce une pression sur les veines, ce qui draine le sang hors du pénis. La pression emprisonne ainsi le sang à l'intérieur du pénis. Avec plus de sang, le pénis se raidit et se dilate, ce qui entraîne une érection.

Lorsque l'excitation se termine, les muscles lisses se contractent, soulageant la pression sur les veines, et le pénis revient à son état flasque d'origine.

La testostérone régule le fonctionnement endothélial (revêtement des vaisseaux sanguins) des vaisseaux sanguins du pénis et agit sur la fonction, la structure et l'apport nerveux des muscles lisses. Une carence en testostérone peut donc rendre difficile l'obtention ou le maintien d'une érection.

Produits chimiques perturbateurs endocriniens (EDC)

Les perturbateurs endocriniens (EDC) sont des composés de type œstrogène ou anti-androgènes qui peuvent altérer l'équilibre hormonal normal. Certains exemples d'EDC comprennent les herbicides, les pesticides, les biocides, les contaminants plastiques, les catalyseurs chimiques, les stabilisants thermiques, les composants alimentaires ou les produits pharmaceutiques.

Vous pouvez entrer en contact avec les EDC par inhalation de poussière ou d'air contaminé, d'aliments contaminés ou par contact avec la peau. Certains hommes courent un risque plus élevé pour des raisons culturelles et géographiques.

Pendant que études ont montré un lien entre les perturbateurs endocriniens et les problèmes érectiles, des études complémentaires sont nécessaires pour être concluantes.

L'hyperinsulinémie, une forme de diabète, est-elle responsable de la dysfonction érectile?

Diabète surtout diabète de type 2 est le trouble endocrinien le plus courant causant un dysfonctionnement érectile. Elle peut provenir de dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs causés par un mauvais contrôle de la glycémie.

Si les vaisseaux sanguins sont endommagés, le flux sanguin à travers les organes du corps, y compris le pénis, est réduit. Cette diminution du flux sanguin peut rendre l'engorgement du pénis difficile, entraînant une dysfonction érectile.

En outre, les nerfs endommagés peuvent altérer le traitement des stimuli sexuels, ce qui peut augmenter ou diminuer le désir, entraver l'excitation ou freiner l'engorgement génital. En effet, l'altération des stimuli entre les nerfs et le cerveau interfère avec un point culminant, un engorgement génital et une éjaculation.

Gérer la glycémie et modifications du mode de vie comme être physiquement actif et arrêter de fumer, peut aider à inverser la dysfonction érectile.

Autres troubles endocriniens provoquant un dysfonctionnement érectile

Certaines autres conditions endocriniennes qui peuvent causer des problèmes érectiles sont mentionnées ci-dessous.

Hypogonadisme 

L'hypogonadisme masculin est une condition dans laquelle le corps ne produit pas suffisamment de testostérone, une hormone jouant un rôle vital dans l'érection et la production de spermatozoïdes. Un homme peut naître avec un hypogonadisme ou se développer plus tard dans la vie en raison d'une infection ou d'une blessure.

La gestion de l'hypogonadisme dépend du moment de la vie où il se produit. Dans certains cas, une thérapie de remplacement de la testostérone peut aider à traiter cette condition.

Dysfonction thyroïdienne

Les hormones thyroïdiennes influencent le fonctionnement de presque toutes les cellules, organes et systèmes de votre corps, y compris votre santé sexuelle. On s'attend donc à ce que les troubles thyroïdiens soient associés à des problèmes érectiles, notamment dysérection.

En outre, les problèmes de thyroïde peuvent entraîner une baisse de la libido, de la fatigue ou une mauvaise humeur, empêchant l'érection. 

Des études ont montré que l'hyperthyroïdie (glande hyperactive) et l'hypothyroïdie (glande sous-active) peuvent provoquer une dysfonction érectile. UNE étude a montré que près de 80% des hommes souffrant de troubles thyroïdiens souffraient également de dysfonction érectile.

Mais la bonne nouvelle est que la prise en charge des troubles thyroïdiens avec des médicaments ou d'autres options de traitement résout souvent les problèmes érectiles.

Maladies surrénales

Bien que le mécanisme exact ne soit pas compris, des études ont montré que les hommes souffrant de troubles surrénaliens courent un risque plus élevé de dysfonction érectile que la population générale.

UNE étude a révélé que la pression artérielle modifiée associée à la maladie d'Addison (un type de trouble surrénalien auto-immun) augmente le risque de dysfonction érectile. 

Une autre étude a également indiqué que la maladie d'Addison est liée à divers dysfonctionnements sexuels, tous réversibles après un traitement hormonal substitutif.

Hyperprolactinémie

L'hyperprolactinémie peut provoquer un hypogonadisme en modifiant la sécrétion de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRH) de l'hypothalamus.

Tout cela se traduit par de faibles niveaux de testostérone, qui est la cause la plus fréquente de dysfonction érectile. Le traitement par agonistes dopaminergiques est la meilleure option de traitement pour la dysfonction érectile associée à l'hyperprolactinémie.

Syndromes de néoplasie endocrinienne multiples

C'est une maladie génétique qui sévit dans les familles. Les hommes atteints de plusieurs syndromes de néoplasie endocrinienne ont une tumeur dans le pancréas, la glande surrénale, la glande thyroïde ou l'hypophyse.

Chez les hommes atteints de tumeurs de l'hypophyse, des taux élevés de prolactine entraînent de faibles taux de testostérone et une dysfonction érectile. La majorité des cas de syndromes de néoplasie endocrinienne multiple sont gérés par une ablation chirurgicale de la tumeur, qui corrige le déséquilibre hormonal.

Guérir

Options de traitement pour ED dépendent des troubles endocriniens sous-jacents. Par exemple, l'hypogonadisme est géré par une thérapie de remplacement de la testostérone et les tumeurs par son ablation chirurgicale.

En outre, diverses options de traitement sont disponibles pour améliorer l'érection.

Dans la majorité des cas, les pilules orales appelées inhibiteurs de la PDE5 aident à gérer la dysfonction érectile. Ces médicaments n'augmentent pas votre désir sexuel mais augmentent le flux sanguin vers le pénis et aident à obtenir une érection lorsque vous êtes excité sexuellement.

Les médicaments sur ordonnance pour la dysfonction érectile comprennent le sildénafil, le vardénafil, l'avanafil et le tadalafil

Cependant, les inhibiteurs de la PDE5 ne sont pas recommandés si vous:

  • Prenez des médicaments à base de nitrate
  • Avez des maladies du foie ou des reins
  • Avez un trouble oculaire connu sous le nom de rétinite pigmentaire
  • A eu un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque au cours des six derniers mois

Cependant, ne vous inquiétez pas, même si les pilules ne sont pas une option pour vous. Il existe également d'autres options de traitement.

Autres options de traitement

Certaines autres options de traitement courantes comprennent:

  • Suppositoire de pénis
  • Les injections
  • Pompe à vide
  • Remplacement de la testostérone
  • Implants péniens
  • Chirurgie vasculaire

Changements de style de vie

Que la dysfonction érectile ait une cause émotionnelle ou physique, certains les modifications du mode de vie peuvent aider à gérer la dysfonction érectile.

Certaines modifications du mode de vie qui peuvent aider sont:

  • Limiter la consommation d'alcool 
  • Arrêter de fumer
  • Manger sainement
  • Être actif
  • Réduire l'anxiété

Dernières pensées

La majorité des problèmes endocriniens sont des maladies à long terme. S'il est laissé sans surveillance, il peut entraver le fonctionnement de diverses parties du corps, y compris le pénis, augmentant le risque de dysfonction érectile. 

Diverses options de traitement sont disponibles pour gérer la dysfonction érectile et vous aider à retrouver une vie sexuelle saine. En outre, si vous avez une maladie endocrinienne, apportez certaines modifications à votre style de vie, comme être actif et Gérer le stress peut aider à prévenir ou à gérer la dysfonction érectile.

Vous pouvez travailler avec votre médecin pour gérer votre problème endocrinien et prévenir la dysfonction érectile.

Lire la suite... 1047 Vues