Le tramadol est un analgésique opioïde qui est considéré comme une substance contrôlée et un narcotique depuis mars 2022. Santé Canada a décidé de modifier le statut du tramadol afin de mettre en place davantage de mesures de protection pour aider à prévenir la toxicomanie et d'autres risques possibles pour la santé. Vous avez encore des doutes ? Voici les réponses à quelques questions courantes sur ce sujet.

Qu'est-ce qu'une substance contrôlée?

Selon la Loi réglementant certaines drogues et autres substances au Canada, une substance contrôlée est une drogue que le gouvernement fédéral contrôle strictement parce qu'elle peut faire l'objet d'abus ou d'une mauvaise utilisation et peut donc être nocive pour la santé des Canadiens. Le contrôle s'applique à la fabrication, à la manipulation, à l'utilisation, à la distribution et au stockage de la substance.

Certaines substances contrôlées courantes comprennent les stimulants, les opioïdes, les hallucinogènes, les dépresseurs et les stéroïdes anabolisants.

Substances contrôlées ayant des applications médicales telles que Valium, la morphine et le Ritalin ne sont disponibles que sur ordonnance d'un professionnel de la santé agréé. Depuis mars 2022, le tramadol est répertorié comme substance contrôlée au Canada. Cela signifie que les prescriptions verbales et les renouvellements ne sont pas autorisés pour le tramadol. Le tramadol ne peut être rempli qu'en pharmacie avec une ordonnance écrite sans quantité de recharge.

Les substances contrôlées sans usage médical, comme le LSD et l'héroïne, sont illégales au Canada.

Le tramadol est-il une substance contrôlée ? Le tramadol est-il un stupéfiant ?

Oui, le tramadol est inclus dans l'annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (CDSA) et du Règlement sur les stupéfiants (NCR) depuis mars 2022. Il est légalement considéré à la fois comme une substance contrôlée et comme un stupéfiant. Cela signifie qu'il est soumis aux mêmes exigences réglementaires applicables aux autres analgésiques opioïdes.

A LIRE AUSSI  Comment prendre soin d'une personne souffrant de goutte et de ses symptômes ?

Le tramadol est un analgésique opioïde synthétique; il est étroitement lié à d'autres opioïdes tels que la morphine, le fentanyl ou l'oxycodone. Le tramadol est considéré comme un opioïde plus faible que ses «cousins», mais il est toujours associé à des risques pour la santé comme l'addiction et la dépendance. Des décès associés à l'utilisation de tramadol ont été signalés dans le monde entier. Santé Canada a décidé de modifier le statut du tramadol pour aider à prévenir ces méfaits pour la santé au Canada.

Quand le tramadol sera-t-il une substance contrôlée ? 

Santé Canada a mis en place le nouveau statut du tramadol - en tant que substance contrôlée de l'annexe I - le 31 mars 2022.

Le tramadol sera-t-il une substance contrôlée partout au Canada?

Oui, le tramadol sera considéré comme une substance contrôlée partout au Canada.

Que signifie ce changement pour moi ?

Cet amendement ne devrait pas affecter de manière significative la façon dont un patient peut utiliser le tramadol. Les principaux changements affectant les patients sont que le tramadol n'est plus disponible sur ordonnance verbale et que les renouvellements ne sont plus autorisés. Le but de ces changements est de rendre l'utilisation du tramadol plus sûre et de s'assurer que tous les patients bénéficient d'une surveillance adéquate de la part d'un professionnel de la santé pendant qu'ils prennent du tramadol. Si vous êtes préoccupé par votre accès à ce médicament, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé qui vous a prescrit du tramadol. 

Quels sont les effets secondaires de l'utilisation du tramadol ?

Certains effets secondaires courants comprennent:

  • Vertiges ou étourdissements
  • Constipation
  • Mal de crâne
  • Démangeaison
  • Sécheresse de la bouche
  • Somnolence

D'autres effets secondaires peuvent inclure :

  • Brûlures d'estomac ou douleurs à l'estomac
  • La diarrhée
  • Transpiration
  • Anxiété et nervosité
  • Faiblesse
  • Diminution de l'appétit

Les effets secondaires graves comprennent :

  • Suicidalité
  • Apnée centrale du sommeil
  • Pression artérielle sévèrement basse
  • Saisies
  • Conscience imagée
  • Réaction allergique sévère
Lire la suite... 7236 Vues