Le tramadol est un analgésique opioïde qu'il est recommandé de considérer comme une substance contrôlée. La toxicomanie et la mortalité associées à son utilisation ont poussé Santé Canada à prendre cette décision. Vous avez quand même des doutes ? Voici les réponses à quelques questions courantes sur ce sujet.

Qu'est-ce qu'une substance contrôlée?

Par définition, une substance contrôlée est une drogue que le gouvernement de n'importe quel pays contrôle strictement car elle peut provoquer une dépendance ou être abusée. Le contrôle s'applique à la fabrication, la manipulation, l'utilisation, la distribution et le stockage de la substance.

Certaines substances contrôlées courantes comprennent les stimulants, les opioïdes, les hallucinogènes, les dépresseurs et les stéroïdes anabolisants.

Les substances contrôlées ayant des applications médicales telles que le Valium, la morphine et le Ritalin ne sont disponibles que sur ordonnance d'un professionnel de la santé agréé. Le tramadol sera bientôt inclus dans cette liste. Cela signifie qu'il y aura une limite au nombre de renouvellements qu'un médecin peut prescrire.

Les substances contrôlées sans usage médical, comme le LSD et l'héroïne, sont illégales au Canada.

Le tramadol est-il une substance contrôlée?

Oui, le tramadol est inclus dans les médicaments de l'annexe I en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRDS) et du Règlement sur les stupéfiants (RCN). Cela signifie qu'il sera soumis aux mêmes exigences réglementaires applicables aux autres analgésiques opioïdes.

Le tramadol est un analgésique opioïde synthétique auparavant réglementé en vertu de la Loi sur les aliments et drogues (FDA). Bien que le tramadol puisse soulager la douleur, son utilisation à long terme peut entraîner une dépendance et une tolérance. Il peut également causer des effets nocifs, y compris la mort.

Lorsqu'il a été approuvé pour la première fois en 1995, le tramadol n'était pas considéré comme un opiacé. Jusqu'à présent, il n'était pas inclus dans la CDSA ou le NCR, contrairement à d'autres opioïdes. Mais la mortalité croissante et d'autres problèmes liés à l'utilisation du tramadol ont forcé les organismes d'application de la loi canadiens à prendre cette mesure. 

A LIRE AUSSI  Comment aider une personne souffrant de douleurs musculaires ou de spasmes ?

Quand le tramadol sera-t-il une substance contrôlée ? 

Santé Canada a publié le tramadol sous les médicaments de l'annexe I, ce qui signifie qu'il s'agira d'une substance contrôlée. Cet ajout prendra effet dans un an, le 31 mars 2022.

Le tramadol sera-t-il une substance contrôlée partout au Canada? 

Oui, le tramadol sera considéré comme une substance contrôlée partout au Canada.

Que faire avant ce changement ?

Le changement consiste à renforcer les pratiques de prescription de surveillance. Cependant, il sera disponible pour un usage scientifique et médical légitime. Donc, il n'y a rien à craindre si vous souffrez d'une maladie qui nécessite que vous preniez du Tramadol. L'amendement n'affectera pas la façon dont un patient peut utiliser le médicament.

Quels sont les effets secondaires de l'utilisation du tramadol ?

Certains effets secondaires courants comprennent:

  • Vertiges ou étourdissements
  • Constipation
  • Mal de crâne
  • Démangeaison
  • Sécheresse de la bouche
  • Somnolence

Les effets indésirables peuvent inclure :

  • Brûlures d'estomac ou douleurs à l'estomac
  • La diarrhée
  • Transpiration
  • Anxiété et nervosité
  • Faiblesse
  • Diminution de l'appétit

Les effets secondaires graves comprennent :

  • Tentative de suicide ou suicide
  • Apnée centrale du sommeil
  • Pression artérielle sévèrement basse
  • Saisies
  • Conscience imagée
  • Réaction allergique sévère
Lire la suite... 114 Vues